Nos interventions au conseil municipal du 15 Octobre 2020

Intervention sur point N°3 : modification du budget principal

Ce point est intimement lié aux point n°7 et 9 de l’ordre du jour. Nous commenterons donc notre position sur ce point en nous appuyant sur ces 2 sujets liés.

En effet, vous nous proposez de valider aujourd’hui l’adhésion au réseau Energence. Nous percevons cela de manière très positive car les Guilériens et la collectivité pourront faire appel au réseau pour recueillir conseils et expertise en matière de performance énergétiques de leurs logements. Nous regrettons cependant que cette adhésion n’ait pas eu lieu au cours des mandats précédents, et qu’elle soit motivée par opportunisme financier plutôt que par véritable engagement environnemental. L’adhésion à Energence est en effet une condition, une obligation pour pouvoir émarger au dispositif CEP promu par Brest Métropole permettant les Certificats d’Economie d’Energie évoqués au point 8.

Pour en revenir, à la DM, celle-ci est nécessaire en raison du remplacement de la chaudière de Ballard. Nous trouvons regrettable qu’un diagnostic énergétique n’ait pas été sollicité auprès d’energence par exemple pour pourvoir aborder l’étude du changement de chaudière de façon globale, c’est-à-dire en tenant compte de l’isolation des bâtiments, du nombre et de la nature des bâtiments à chauffer et de manière à investir dans un équipement vertueux sur le long terme, avec de hautes performances énergétiques.

Un diagnostic aurait également permis de planifier un programme pluri-annuel de rénovation des bâtiments existants et d’anticiper le changement d’équipement avant leur fin de vie. Il aurait aussi pu permettre d’étudier la faisabilité d’un projet de chaufferie bois, qui accessoirement, est largement subventionné tant sur phase étude que sur la phase travaux par le plan bois énergie Bretagne.

Deux questions donc Monsieur le Maire :

Quelles études et quels critères vous ont amener à sélectionner une chaudière à gaz et à écarter l’hypothèse d’une chaudière bois ?

Si la chaudière est installée malgré notre abstention sur le point 4 et le point 9, avez-vous prévu un calendrier des projets d’isolation thermique des bâtiments ?

Intervention sur point 8 : Convention avec Brest Métropole : valorisation des CEE

En tant qu’éligible aux CEE, une collectivité peut valoriser 2 types d’actions :

Des actions sur son patrimoine

Des actions pour des tiers, comme des particuliers

La ville de Guilers entend -elle valoriser les 2 types d’actions ? si oui comment

Toujours sur la question des économies d’énergie et des aides octroyées par la commune, serait-il possible d’avoir un bilan des aides octroyées et serait-il envisageable d’aller plus loin en incluant par exemple des travaux d’isolation ?

Enfin pourriez-vous nous en dire un peu plus sur le dispositif DEPAR mis en place à Guilers après une expérimentation à Plouzané et Guipavas. Une réunion publique sur le sujet est-elle prévue ?

Prise de parole – Questions diverses

La situation sanitaire est de nouveau préoccupante. Pour preuve, face au rebond incontrôlé de la pandémie en France, le président de la république a renoué hier soir avec l’exercice de l’intervention télévisée… enjoignant la population à davantage de prudence !

Dans notre Finistère aussi, les mesures de prévention deviennent plus contraignantes. Le port du masque rendu obligatoire à Brest et à Quimper ou la fermeture anticipée des bars et des restaurants par arrêté préfectoral alertent sur la propagation de la Covid-19 à proximité de chez nous, à proximité de Guilers.

Cependant, le désintérêt croissant de nos concitoyens envers la politique que nous constatons depuis plusieurs années et aujourd’hui la présence invisible de ce coronavirus ne doivent pas perturber les instances démocratiques.

Dans ce contexte inédit donc, la transparence de nos actions et le respect de la parole de chacun doivent être une priorité, mais les conseils municipaux se déroulent aujourd’hui sans public. Aussi, comme nous l’avions suggéré lors du conseil d’installation, nous souhaitons que les conseils municipaux soient filmés.

Première question : Suite à notre courrier, envisagez-vous, M. le maire, de répondre favorablement à notre demande de filmer les séances du conseil municipal ?

Dans ce même courrier, nous avons aussi sollicité votre opinion sur le fait de déporter dans une autre salle les séances du conseil municipal. De notre point de vue, les échanges sont pénalisés par la disposition en quinconce, sans compter que nous sommes tous masqués et que la prise de parole en est affectée.

Deuxième question : Comme l’ont déjà réalisé certaines communes de notre métropole, envisagez-vous, M. le maire, d’organiser les futures séances du conseil municipal dans une salle et selon une  disposition adaptées à une meilleure pratique du débat démocratique ?

Par ailleurs, nous trouvons dommageable que les commissions ne se soient pas encore réunies autrement que sous une forme plénière. Nous avons entendu votre précédente réponse sur ce sujet, mais nous insistons. Non seulement les échanges en seraient facilités, la démocratie y gagnerait donc, mais nous pourrions aussi vous faire part de nos idées.

Troisième question : Mmes et MM. les adjoints, certaines commissions se prêtent certainement mieux que d’autres à la co-construction. Cependant, dans quelle mesure allez-vous requérir le soutien des conseillers municipaux pour élaborer les différents projets ?

De plus, nous apprécions les efforts faits pour nous fournir une synthèse des projets de délibération la veille de la dernière commission plénière. Cependant, un petit effort supplémentaire de quelques jours nous aurait permis de préparer sereinement les différents sujets et d’enrichir éventuellement le débat.

Quatrième question : M. le maire, nous renouvelons notre demande d’obtenir avant le conseil municipal les projets complets de délibération. Est-il envisageable de réfléchir ensemble à un processus qui rendrait plus aisé leur accès ?

Enfin, c’est un détail peut-être mais nous y attachons de l’importance. Nous avons relevé le terme opposition nous désignant dans le procès-verbal du précédent conseil municipal. Nous souhaitons être vus et nommés comme les élus de la minorité.

Merci d’en tenir compte.

Initialement, je voulais aussi vous remercier de la considération que vous portez à nos questions. Mais aujourd’hui, votre agacement parfois, votre suffisance je trouve aussi à certains moments, face à nos interventions et surtout la confiscation de notre droit de réponse lorsque nous l’attendons, me surprennent et m’interpellent. Sachez que la critique peut être constructive et que nous cherchons simplement à partager avec vous nos conceptions. Lorsque nos opinions diffèrent, je vous remercie de nous laisser à l’avenir préciser nos arguments.

2+

1 réflexion sur « Nos interventions au conseil municipal du 15 Octobre 2020 »

Laisser un commentaire