Avenir de La Poste à Guilers

Malgré l’horaire, 15h un mardi, les Guilériens ont répondu présents lors du rassemblement devant le bureau de poste. Beaucoup ne comprennent pas sa fermeture dans une commune de plus de 8000 habitants avec plus de 500 logements en construction.

Maintenir le bureau de poste à Guilers, ne pas céder à la pression des responsables de La Poste et maintenir ce service public de proximité, voilà leur attente.

Dans sa prise de parole, le responsable de la CGT a rappelé qu’une fermeture serait irréversible et que les services proposés par une Agence Postale Communale seraient bien en deçà de ceux proposés aujourd’hui. Il a aussi rappelé que la fermeture du bureau de poste ne peut se faire qu’avec l’aval du maire.

Les manifestants ont ensuite pris la direction de la mairie afin de lui remettre la pétition signée par 1500 habitants. Le maire a reçu une délégation de la CGT. A la sortie le constat est clair : le maire n’entend pas mettre son veto, il préfère anticiper plutôt que d’attendre deux ans et voir les intentions de la poste en 2024. L’agence postale communale serait pour lui la meilleure solution pour assurer ce service public, les agents municipaux sont polyvalents et peuvent à l’issue d’une formation accomplir cette tâche. Il n’entend pas céder à la pression.

C’est donc main dans la main que le maire et La Poste discutent des conditions de fermeture du bureau de poste, chacun y trouvant son intérêt. Mais l’intérêt général, l’intérêt des guilériens, est-il bien défendu ? Le doute est permis et une certitude se dégage : Guilers sera la première commune de la métropole avec une Agence Postale Communale en lieu et place d’un vrai bureau de poste.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

NB : pas une ligne sur le sujet dans le dernier GuilersMag, la majorité n’a rien à dire aux habitants ?

Laisser un commentaire